Rencontrez, discutez et faites connaissance sur Des Histoires...
...
ESPACE AUTEUR (pas encore inscrit)
 
mémoriser     [Mot de passe perdu ?]
écrire une histoire Ecrire une histoire
Faites connaitre ce site :
 

Départs - 5 Espoir

Auteur de recits


Récit écrit par Gregor.
Auteur homme.    Contacts de l'auteur : gregorsparfelgmailcom



histoire publiée le 01-03-2012
Catégorie :Fantastique, SF, Fantasy, Uchronie
Histoire 8328-g341

Titre : Départs - 5 Espoir

SF anticipation 
 
 

Départs - 5 Espoir


--- Espoir ---

Apprendre que le monde tel que je le connaissais a été détruit est un choc énorme, je ne peux le nier. Ce qui fait le plus mal est la perte des êtres chers : mes parents, mes amis. Selon Morgane et c'est une mince consolation, la plupart n'ont pas souffert car habitants à Paris ils sont décédés sur le coup quand les bombes nucléaires ont atomisé la ville. Ils n'ont rien vu venir et c'est mieux que ces pauvres gens habitant par exemple la région bordelaise qui ont été victimes de gaz toxiques et autres saloperies biologiques qui vous tuent à petit feu en quelques jours et ce de façon atroce.

Je n'étais pas un fervent admirateur de la nature, très citadin je n'avais qu'un contact limité avec elle. Pourtant de penser aux paysages ravagés, aux animaux désormais disparus ou presque me laisse dans une mélancolie profonde. Morgane s'est tue, certainement pour me laisser digérer l'information, elle me tient toujours la main en la caressant doucement du bout des doigts.

- Alors le monde est totalement détruit ?

- Non, pas entièrement, certaines zones sont à peu près habitables bien que rongées par les radiations devenues planétaires. Les survivants des ces régions survivent tant bien que mal, je ne sais pas s'ils pourront tenir longtemps car leur espérance de vie a été fortement tronquée. Les naissances vont devenir compliquées et même si elles arrivent à terme il est à craindre qu'un grand nombre d'enfants mal formés ou dégénérés voient le jour. A priori l'hémisphère nord est condamné et sera inhabitable pendant des milliers voir des centaines de milliers d'années. Une petite partie de l'hémisphère sud a été moins touché mais comme je le disais non seulement les résidus radioactifs posent d'énormes problèmes mais ces régions doivent aussi faire face aux épidémies dues aux virus mutants qui ont été lâchés et qui gagnent petit à petit ces régions.

Je sens comme une aigreur monter en moi et je m'en ouvre à ma sœur :
- Alors tout est fichu !!! L'humanité est condamnée... Pourquoi m'avoir sauvé ? Si tout est détruit à quoi bon m'avoir permis de survivre à mon attentat ?

- Non, l'humanité tout entière n'est pas fichue et non l'espoir n'est pas mort. Bien entendu sur terre cela va être très compliqué mais il y a d'autres solutions...

Le regard que je jette à ma sœur la fait sourire malgré le tragique de la situation.
- N'ouvre pas de si grands yeux ! Je n'ai pas perdu la raison ! Oui il y a malgré tout de l'espoir et un avenir. Cela ne sera pas forcement simple ni de tout repos mais après tout une page s'est tournée, un chapitre de l'histoire humaine vient de se finir, à nous d'en écrire un nouveau...

- Oui, super ! On va vivre dans des abris antiatomiques terrés comme des rats... Génial !

- Certains peut-être oui, certains ne voudront pas quitter la terre mais je pense que tu ne seras pas de cela...

- Que veux-tu dire par là ?

En posant la question je croyais connaitre la réponse... Mégane faisait certainement allusion à la lune. Depuis plusieurs décennies notre satellite avait fait l'objet d'une colonisation importante. Une vingtaines de dômes avaient vu le jour un peu partout sur la surface. La population totale de l'astre nocturne devait dépasser la centaine de milliers d'habitants. Le lieu était en effet attirant puisque auto suffisant et surtout désarmé. Loin de connaitre les problèmes politiques qui touchaient la terre, la lune était devenue indépendante et c'était autoproclamé nation pacifique. Ainsi pour migrer sur celle-ci il fallait signer une charte qui prenait en compte la notion de non violence.

- La solution se trouve au dessus de ta tête !

- Les sélènes vont accepter d'accueillir des réfugiés ? Et puis le nombre va être très réduit non ?

- Oui et non, oui les sélènes vont accueillir des réfugiés et ils le font déjà mais effectivement dans la limite de la place dont ils disposent et ils ont presque déjà atteint leur maximum. Non ce que j'ai à te proposer est tout autre et bien plus ambitieux...

- Plus ambitieux ? Dis-moi ?

- Partir à la recherche d'une nouvelle terre, partir vers les étoiles lointaines...

S'en est trop, cette fois mes vertiges me font tourner plus ou moins de l'œil, je me croyais parfaitement remis mais de toute évidence ces révélations font que ma résistance encore nouvelle est submergée, cela est psychique plutôt que physique mais le malaise est réel. Ma tête tombe lourdement contre la taie d'oreiller, je dois être blanc comme un linge... Morgane pâlit de même, anxieuse de me voir défaillir. Je tente de la rassurer mais elle donne l'ordre à Fleming de m'injecter un sédatif.

Je sens alors ma sœur me serrer dans ses bras et me dire :
- Ne t'inquiète pas Gregor, repose toi et prend le temps de digérer tout cela. Pour ce qui est de notre départ pour les étoiles, tu auras tout le temps d'être informé sur la façon dont cela va se passer.

Un petit smack sur la joue et Morgane quitte mon chevet.

Avant que je rejoigne le pays de Morphée, j'ai le temps de songer à l'étrangeté de la situation : je suis à la fois révulsé et horrifié par l'apocalypse qui a eu lieu, mais je suis également enthousiaste, piqué au vif par l'énormité de ce que vient d'évoquer ma sœur... Voyager vers un autre système solaire, mettre le cap sur un nouveau monde...



Faites connaitre cette histoire :

 



 



Vous êtes :
Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur (et seulement à l'auteur, elle n'apparaîtra pas sur le site) ? Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 
>
*




 

 
histoire gratuite Départs - 5 Espoir

 

Super il me tarde lasuite

 





   
Copyrights...
© tous droits réservés à øø des-histoires.com øø