Rencontrez, discutez et faites connaissance sur Des Histoires...
...
ESPACE AUTEUR (pas encore inscrit)
 
mémoriser     [Mot de passe perdu ?]
écrire une histoire Ecrire une histoire
Faites connaitre ce site :
 

Départs - 4 Révélations

Auteur de recits


Récit écrit par Gregor.
Auteur homme.    Contacts de l'auteur : gregorsparfelgmailcom



histoire publiée le 26-02-2012
Catégorie :Fantastique, SF, Fantasy, Uchronie
Histoire 8327-g340

Titre : Départs - 4 Révélations

SF anticipation 
 
 

Départs - 4 Révélations


--- Révélations ---

Morgane, ma sœur, me tient la main, elle vient de me raconter l'évènement qui a failli me coûter la vie. Elle me regarde intensément et je peux lire dans ses yeux l'amour fraternel qui nous lie, elle semble soulagée mais je perçois aussi un certain souci, une souffrance qu'elle a du mal à cacher...

- Morgane, tu sembles inquiète, le docteur Williams m'a pourtant certifié que j'allais bien et que je ne tarderai pas à récupérer l'intégralité de mes moyens alors qu’est-ce qui ne va pas ?

Un sourire en coin nait sur le visage de ma frangine.
- Décidément, frérot, je n'ai jamais été bien douée pour te cacher quoi que ce soit...

Ses yeux se voilent, son visage se crispe.
- Mais vois-tu... C'est dur... Et je ne sais pas par où commencer... Et puis j'ai peur de ta réaction, tu es tout de même encore faible...

- Non sœurette, je t'assure que je me sens bien, je me pose de nombreuses questions depuis que je me suis éveillé et ne pas avoir de réponses est finalement la chose la plus dure à supporter. Je pensais qu'en connaissant la raison de mon hospitalisation j'aurai toutes les réponses mais je m’aperçois qu'il n'en est rien alors je t'en prie ne me laisse pas dans l'ignorance, j'ai besoin de savoir : savoir pourquoi tu es la seule personne que je connaisse qui est venu me rendre visite, pourquoi je n'ai pas accès aux net.5, aux médias, pourquoi je n'ai pas de fenêtre avec vue sur l'extérieur... Enfin tu vois, tous ces détails qui font que je perçois qu'il y a quelque chose d’anormal...

Je souris à ma sœur pour l'encourager à parler. Elle me fixe quelques instants et se lance enfin :
- Bon, ok, autant commencer par le commencement ! Tu te souviens de la situation politique du monde ?

- Oui vaguement, tu sais je ne me suis jamais trop intéressé à cela mais difficile de passer outre l'information alors oui je me rappelle que la conjoncture n'était vraiment pas folichonne !

C'est le moins que l'on puisse dire ! Les tentions entre les grandes puissances montaient de plus en plus et à mesure que le temps passait, l'extrémisme des positions gagnait du terrain. Chacun montrait ses muscles ce qui a provoqué une course à l'armement, certains naïfs croyaient même que cela avait du bon : qu'une guerre froide était la meilleure façon d'éviter un conflit de grande ampleur...
Je me souvenais en effet des nouvelles qui n'étaient pas bonnes : les Etats-Unis d'Amérique en guerre civile ayant du mal à retrouver son lustre passé, la Chine et l'Inde de plus en plus belliqueuses car devenues trop étroites pour une population en augmentation incontrôlée, les riches Russie et Amérique du sud voulant imposer leurs vues au monde entier, le Moyen Orient ayant du mal à se reconstruire après la guerre israélo-arabe, L'Afrique exploitée à outrance créant ainsi de nombreux groupuscules violents demandant leur part du gâteau et enfin l'Europe repliée sur elle-même : paranoïaque et fascisante... La terre était devenue une vraie cocote minute mais les peuples continuaient à vivre comme si de rien n'était, laissant à leurs dirigeants parfois incompétents, parfois ivres de pouvoir mais toujours véreux, le soin de gérer une situation devenue incontrôlable. Peu à peu les différentes nations soit disant démocratiques avaient rogné le contrôle que les individus avaient sur ceux qui les dirigeaient, en avait découlé une certaine impunité du pouvoir qui les mains libres n'hésitaient pas par des procédés douteux à s'accaparer la richesse, la loi et la liberté.

Une grande partie du peuple, et moi le premier, étions indifférents à tout cela : pourvu que l'on puisse consommer et prendre du plaisir aux différents loisirs, le reste n'était pas important... Oh bien sûr, on votait de temps à autre, mais pour des pantins, pour des genre de comédiens qui en quelque sorte nous endormaient ou nous hypnotisaient. Nous ne votions plus pour des idées, des projets, des visions mais pour une image, un show...

Morgane poursuit ses révélations :
- Quelques jours avant l'attentat dont tu as été victime, la situation déjà précaire a dégénéré : un coup d'état aux Etats-Unis d'Amérique et la prise de contrôle d'une région pétrolifère russe par la Chine mis le feu aux poudres. Le monde entier pris peur mais au lieu d'éteindre l'incendie qui se déclarait, cette angoisse a donné lieu à un déchainement : invectives, déclarations de guerres, assassinats et enfin attentats...

- J'aurai donc été une des victimes de la folie qui s'était emparée du monde ?
- Oui... En effet... Une des nombreuses victimes...

Morgane, désormais, sanglote. Pris d'une angoisse soudaine et d'un mauvais pressentiment, je lui demande :
- Mais cela a fini comment, comment tout cela s'est arrangé ?

Ma sœur me regarde alors droit dans les yeux et à travers ceux-ci et tandis qu'elle prononce la phrase suivante, je prends conscience de l'horreur de ce qui était arrivé :
- Cela ne s'est pas arrangé Gregor, loin de là... Bien au contraire... Ces fous ont tout détruits ou presque...

- Tu veux dire que...

- Oui frérot, l'apocalypse, la fin des temps, la guerre totale et non conventionnelle a eu lieu...



Faites connaitre cette histoire :

 



 



Vous êtes :
Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur (et seulement à l'auteur, elle n'apparaîtra pas sur le site) ? Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 
>
*




 

 
histoire gratuite Départs - 4 Révélations

Soyez le premier à donner votre avis, après lecture, sur cette histoire...





   
Copyrights...
© tous droits réservés à øø des-histoires.com øø