Rencontrez, discutez et faites connaissance sur Des Histoires...
...
ESPACE AUTEUR (pas encore inscrit)
 
mémoriser     [Mot de passe perdu ?]
écrire une histoire Ecrire une histoire
Faites connaitre ce site :
 

Six pieds sous terre

Auteur de recits
Récit écrit par Lescrisvains.
Auteur homme.    Contacts de l'auteur : lescrisvains1gmailcom



histoire publiée le 29-01-2011
Catégorie :Autobiographie, Journal intime, Mes rêves, Tranches de vie, Récits de voyageurs
Histoire 8235-l706

Titre : Six pieds sous terre

Essai  Angoisse  Rencontre 
 
 

Six pieds sous terre


Alors me voilà encore une fois au trente sixième dessous, six pieds sous terre... Au
sens propre, comme au sens figuré puisque je suis assis dans une rame de métro. Pour
moi claustrophobe passablement angoissé, stressé et torturé un tel endroit n'est pas
la béatitude ! Je me sens à l'étroit, étouffé par l'exigüité du wagon, j'imagine un
déraillement, un incendie, un mouvement de foule, le toit qui s'effondre et même un
attentat ! Oui je sais, je pense trop mais pas facile de contrôler ma nervosité.
J'ai bien entendu tenté la solution de mon psy : respirer à fond et focaliser mes
pensées sur un souvenir au sein duquel je me sens bien. Je me remémore couché sur la
pelouse de mon jardin, c'est l'été, le soleil darde ses rayons bienfaiteurs sur ma
peau brunie, à la main j'ai un bon bouquin... Et puis je sursaute, sortis de mes
pensées par l'ouverture des portes et la ruée des gens qui sortent et qui entrent...
Pour la souvenance c'est fichu !
Deuxième solution : trouver dans la foule de visages un faciès sympathique avec un air
rassurant. Je cherche, j'inventaire... Il y a bien ce vieux monsieur si calme, il a
dans ses yeux de la sagesse, ses paupières un peu tombantes lui donnent l'air de
quelqu'un qui a vécu, qui a surmonté bien des naufrages et des épreuves. Pendant une
demi seconde ça marche je me sens en empathie avec la sérénité du septuagénaire mais à
nouveau la rame stoppe à une station et là malheur ! Le vieux monsieur descend !
Décidément je n'ai pas de chance, c'est peut être un signe ? Le tunnel va
s'effondrer, on va vers une collision, il va y avoir une prise d'otages... Du calme..
Je prend une grande bouffée d'air , je m'essuie les mains devenues moites... Faut que
je trouve à nouveau un visage rassurant...
Bon lui non... elle non... elle... très jolie ! Un bouche pulpeuse, des yeux bleus
rieurs, de longs cheveux bruns, sa taille est menue mais elle a des formes là où il
faut ! J'aime bien ce genre, elle est habillée classe mais sexy, juste ce qu'il
faut... Ah si j'étais moins timide... Mais c'est toujours pareil avec moi, j'ai peur
de me lancer, peur de prendre un risque, peur de perdre... Mais au final c'est la
loose et ça m'angoisse... Je vais finir seul c'est sur ! Vieux célibataire aigri, un
de ceux dont on a pitié, le vieux tonton dont on se moque gentiment... ou pas !...
Elle a vraiment de beaux yeux cette fille, très expressifs et la façon dont elle les
fronce... Oups ! C'est vers moi qu'elle regarde, je l'ai trop fixée, détaillée de bas
en haut, elle doit se sentir agressée ! Quel mufle je fais de déshabiller ainsi une
demoiselle du regard !
Je tourne la tête et regarde le premier visage venu... Une tête de tueur ! Une vraie
brute, vite passons à son voisin... Qui n'a rien à lui envier ! Dans la famille j'ai
une gueule de butor celui là doit faire office d'étalon ! Et en plus il s'aperçoit que
je l'examine... que va t'il penser ? Je baisse les yeux sur mes mains croisées sur mon
ventre, j'entremêle mes doigts avec nervosité... Je n'ose soulever à nouveau les yeux
vers quelqu'un... D'un coups cette foule autour de moi m'agresse et m'étouffe...
Ah oui... Je n'avais pas encore parlé de mon agoraphobie ! Souvent quand je sens trop
de monde autour de moi et bien cela me stresse au plus au point... Vous me direz, un
peu plus ou un peu moins... Je me sens ridicule, comment font tous ces gens autour de
moi pour paraitre si calmes, si blasés, on dirait que rien ne les atteint... Pourtant
j'ai l'habitude de prendre les transports en commun, j'y suis bien obligé, je n'ai pas
le permis... Trop peur de la voiture, de provoquer un accident ! Je prends le métro et
le bus tous les jours et je me mets dans cet état tous les jours... La routine n'a pas
d'effet anesthésiant sur mes phobies...
La ville, c'est pollué, ca pue mais je n'ai connu que ça, j'ai pensé fuir, aller
m'installer à la campagne... Oui mais la cambrousse c'est tout plein d'araignées, de
souris , d'insectes en tout genre ! Les bestioles, très peu pour moi et puis toute
cette verdure n'est surement pas bonne pour mon rhume des foins !
Le bord de mer, j'y ai songé aussi... Mais me reviennent en tête les images
télévisuelles du tsunami... Et qui dit eau dit moustiques !
La montagne alors ? Trop froid et je ne parle même pas de ma panique au sujet d'une
éventuelle avalanche !
Vous pensez qu'il y a une chute à ce petit exposé ?
Oui il y en a une...
Le malaise, la déprime, la dépression, ?
Non rien de tout cela car si chute il y a eu c'est une chute de rein !...
Envolées les angoisses et les phobies...
Vous vous rappelez la jolie brune au yeux rieurs ? Et bien en sortant du métro elle
m'aborde... Visiblement elle n'est pas timide...
Commencé six pieds sous terre à entrevoir l'enfer cette histoire fini au sixième étage
à prendre mon pied avec une déesse !

--- Les cris vains ---



Faites connaitre cette histoire :

 

 



Vous êtes :
Indiquez votre adresse mail si vous souhaitez la communiquer à l'auteur (et seulement à l'auteur, elle n'apparaîtra pas sur le site) ? Sinon, laissez vide :


° Recopiez le code suivant :
 
>
*




 

 
histoire gratuite Six pieds sous terre

 

très bien écrit, comme d habitude.Les attentes ne sont jamais décues.Et pour le lecteur intéressé comme moi sourire au final sympa et rieur n est autre que très plaisant. Un grand merci pour cette capacité de vous exprimer avec une telle fuidité tout en abordant des sujets sournois comme le sont l angoisse et la depression.Le succès d un écrivain n est autre que le talent de négocier sans compromis avec le lecteur qui se dépouille à son tour face à une telle maestria

 





   
Copyrights...
© tous droits réservés à øø des-histoires.com øø